674 248 visites 4 visiteurs

1° tour Coupe de France : Une rentrée sérieuse pour l'Union

11 septembre 2019 - 10:17

Le 1er tour de Coupe de France sonne chaque année la rentrée des classes pour les clubs de Nationale 3 et 2. À cette occasion l’Union Grondins de Bordeaux / CM Floirac Cenon se déplaçait dans la banlieue toulousaine chez un club bien connu, le Tournefeuille HB. Comment les hommes de Xavier Chaumel allaient-ils aborder la rencontre ? Comme une simple fin de préparation avec la finalité de se rassurer avant de débuter le championnat ? Avec l’ambition de réaliser un beau parcours et de tenir son rang face à une formation de division inférieure ? Certainement un peu des deux.

 

De fait, les girondins engagent les premiers et se heurtent sur un tir de loin au portier et capitaine de Tournefeuille, Bizard. Les locaux en profitent pour organiser leur première attaque gagnante, le pivot Bensoussan mettant à profit une belle passe de son arrière. Les occitans prennent donc les devants, mais les girondins vont vite revenir et prendre la tête pour ne plus jamais la quitter grâce à deux premiers buts de Thomas Castaing facilement trouvés à la zone et ne boudant pas son plaisir de donner le bon tempo à ses coéquipiers.

Le signal était donc donné et les visiteurs allaient régaler la petite assistance du gymnase de Quéfets de belles attaques. Bonne efficacité aux shoots, variété des solutions permettant à tous les joueurs de s’illustrer, les arrières, les ailiers, en jeu placé ou en jeu de transition tout semble sourire aux visiteurs.

Julian Buquet très investi comme à son habitude permet de creuser le premier écart, et ensuite les deux Florian vont prendre les choses en main. Les missiles de Kongo transpercent à plusieurs reprises la défense tandis que Montferrand pas forcément bénéficiaire des meilleurs ballons récite toute sa panoplie de tirs en rendant fou le portier toulousain.

En défense, la mobilité des unionistes perturbe grandement les locaux en panne de solutions. Ils font durer leurs attaques et perdent par voie de conséquence quelques précieux ballons.

Tant et si bien qu’à la 20è, au but de Dylan Sierra, le score de 10 à 16 augure une large et nette victoire des bordelais. Cette situation permet à Xavier de procéder à ses premières rotations.

Dès lors, le niveau général de l’équipe va baisser d’un ton, se déliter. Tournefeuille est en mesure de concrétiser plus facilement ses attaques. Les toulousains durcissent le jeu, Charlie Lauroua un peu secoué lors d’un contact mettra quelques instants à reprendre ses esprits.

 

Et c’est au métier que les girondins préservent leur petite avance jusqu’à la pause (14 à 19 30è).

 

Le retour des vestiaires n’allait pas fondamentalement changer ce sentiment mitigé, bien au contraire…

Florian Montferrand score à deux reprises en réponse à deux buts des locaux qui ne veulent pas lâcher l’affaire comme ça. L’Union semble jouer en réaction. Peut-être un petit coup de mou lié à la préparation exigeante du début de saison…

Le rapport de force s’équilibre et le jeu est haché, décousu, saccadé…

Thomas écope de sa deuxième exclusion temporaire, ce qui ne sera pas sans conséquence puisque par la suite les tournefeuillais vont enfoncer à plusieurs reprises le centre de la défense girondine. À l’image du dernier match amical face à Pessac, la défense de Thomas se voit régulièrement sanctionnée. Peut-être la différence de taille qui favorise les contacts au-dessus des épaules...

Le Temps mort de Xavier pour remettre l’équipe sur les rails n’y change rien… pire les toulousains enquillent deux buts consécutifs par Le Bas et Barosso.

À l’orgueil, c’est le jeune floiracais Sami El Kaid qui sonne la charge et vient inscrire un but à la zone après avoir perforé la ligne défense occitane (22 à 27 48è).

Pas question de laisser le moindre espoir aux toulousains de revenir, les girondins ont toujours réussi à maintenir leurs adversaires à distance. Notamment grâce à Arthur Grandeau qui a porté l’équipe tout au long de la fin du match et qui avec 4 réalisations a réussi une bonne rentrée malgré un état fiévreux qui le fera finir la rencontre sur les genoux.

La fin de match marquée par la défense tout terrain de l’équipe de Tournefeuille finira de conférer à ce match un caractère désorganisé et parfois approximatif.

 

Score final 27 à 32. L’équipe de l’Union connaîtra donc le second tour de Coupe de France. Mais maintenant, place au championnat, place à la Nationale 2. Il est impératif que le groupe relève son niveau de jeu pour tenter de s’opposer à l’armada charentaise qui fait figure d’ogre dans la Poule 1. Faisons confiance au groupe bordelais pour mettre à profit cette semaine de travail et peaufiner les derniers réglages.

Rendez-vous pour le match Union – Etec le dimanche 15 septembre 16H à Dauguet.

 

 

Ch D.

Commentaires

PAGE INSTAGRAM

Rendez-vous sur notre page Instagram !

 

https://www.instagram.com/girondinshandball/?hl=fr

 

STAGE FERNANDEZ 2020