588 962 visites 7 visiteurs

Des bordelais sérieux et appliqués s’imposent à domicile et confirment leur bonne forme du moment

26 novembre 2019 - 09:28

Avec cette rencontre opposant l’Union des clubs du CM Floirac Cenon et des Girondins de Bordeaux Bastide et l’AS Union, club de la banlieue toulousaine, on savait que l’Union sortirait vainqueur de la rencontre, mais quelle Union ? D’un côté les locaux, promus et leaders surprises restaient sur une victoire probante à Objat. En face, une solide formation haut-garonnaise rompue à la Nationale 2, certes un peu dans le dur cette saison mais valeur sûre du championnat. A noter l’absence de son emblématique joueur Xavier Lorgeré, ex pro de l’US Ivry qui allait rendre les choses encore plus difficile pour les visiteurs.

 

Le début de match débute plein de promesses, avec de part et d’autres des attaques efficaces qui prennent le pas sur des défenses qui se mettent en place tranquillement. Les visiteurs construisent leurs attaques avec soin et l’arrière gauche Emeric Baret s’impose physiquement et fait mouche de loin à deux reprises. Les girondins enclins au jeu rapide tentent de conclure leurs offensives de manière fulgurante à l’image d’un Thomas Castaing omniprésent (4 à 4 5ème).

 

Le décor étant planté, les équipes reprennent leur souffle et côté bordelais, force est de constater que derrière une défense mobile et ayant monté d’un cran, Richard Gibert commence à multiplier les arrêts. Les attaques restent muettes quelques minutes avant que Florian Montferrand plante deux banderilles et un 7m permettant aux locaux de faire un premier break (10 à 6 18ème).

 

L’écart va progressivement s’accroître, la faute à des bordelais sérieux et bien orchestrés par un toujours très bon Florian Kongo et à un gardien haut-garonnais dans un jour sans (15 à 8 25ème).

 

La fin de la première période permet encore à Thomas Castaing décidément très en verve de s’illustrer à la zone avec de belles prises de position et prises de balle (17 à 9 30ème).

 

En second période, Xavier Chaumel décide de faire tourner son effectif, mais les locaux vont tout de même contrôler la partie en maintenant leurs adversaires à distance. Toutefois, croire que cela a été facile, pas du tout… Les toulousains n’ont jamais renoncé à revenir dans la partie et les bordelais ont livré une prestation de qualité, décourageant systématiquement toute velléité de retour.

 

C’est ainsi que l’on a pu voir un Yann Gaudebert efficace au près et toujours volontaire en défense ; un Olivier le Mouellic virevoltant et en retour de forme ; un Charlie Lauroua, grapilleur de ballon et qui a fait vibrer Jean Dauguet lors d’un tir en appui de toute beauté en lucarne.

 

Le jeune Sami El Kaid peu récompensé d’un point de vue statistique avec un seul petit but, la faute à quelques échecs, a fait preuve d’une belle activité, en défense et en attaque. Il nous a gratifié d’un 1 contre 1 narcissien dans les 7 mètres laissant son adversaire dans le flou. Une implication qui a fait sortir de son match l’excellent Gaël Robert, pourtant aguerri à ce niveau mais visiblement énervé par la tournure du match.

 

La paire de gardiens sans qui rien n’est possible a fait le taff comme on dit… bravo à eux.

 

Au final, une belle victoire sur le score de 34 à 25, avec beaucoup de maîtrise et une envie constante de bien défendre et de bien pousser les ballons. Une victoire d’équipe de bonne augure avant un déplacement en terre ruthénoise qui s’annonce compliqué. L’Union devra se montrer au top pour ramener un résultat car maintenant toutes les équipes voudront se payer le scalp du leader.

 

Ch D.

Commentaires

PAGE INSTAGRAM

Rendez-vous sur notre page Instagram !

 

https://www.instagram.com/girondinshandball/?hl=fr

 

STAGE FERNANDEZ 2020