625 383 visites 4 visiteurs

L'Union arrache une précieuse victoire

11 décembre 2019 - 16:53

En ce dimanche 8 décembre pluvieux et triste, l’équipe de l’Union retrouvait Lalanne pour la réception du Zibero Sports Tardets. Le club de Floirac Cenon avait bien fait les choses en conviant les jeunes du club. La présence des enfants donnait au gymnase une ambiance conviviale comme on l’aime. Murielle et son équipe avaient prévu les pâtisseries dominicales de bon ton tandis que la buvette ne désemplissait pas. Après une défaite à Rodez, les supporters de l’Union Fan’s, privés de leurs tambours, étaient impatients de retrouver les joueurs pour les soutenir dans un match important pouvant permettre aux rive-droitiers de reconquérir la première place du classement à la faveur des résultats de la veille dans un championnat décidément fou fou fou. La présence des photographes girondins, qui nous gâtent de belles photos de handball chaque week-end, Daniel V. et Christophe B. augurait un match plein de promesses et on peut dire que nous ne furent pas déçus.

De fait, ceux sont les basques qui entraient le mieux dans le match et scoraient les premiers tandis que les locaux touchaient du bois sur leurs deux premières offensives (0-2 3è). Si la ligne arrière pyrénéenne rendait quelques centimètres en taille à la défense girondine, ce déficit de taille était largement compensé par l’activité, la qualité des appuis et une belle combativité des visiteurs. Visiblement les Atharraztars étaient venus en esprit commando pour faire un résultat et faire plier les bordelais. Ces derniers étaient visiblement crispés et il fallait toute la détermination de Florian Kongo qui se jetait sur un ballon traînant en zone pour marquer le premier but des locaux. Quelques instants plus tard, Jonathan Bollou réduisait l’écart par un maître tir sous la barre mais les joueurs au maillot pourpre manquaient l’égalisation, Florian Montferrand bien lancé en contre attaque butant sur l’excellent gardien Francois Plagnard ; et comme souvent en pareille cas, la sanction ne se fait pas attendre, en plus de ce bel arrêt, il relance impeccablement sur le côté opposé vers Julian Khayar qui va tromper Raynes. Quelques instants plus tard, ce dernier conclue une belle action et permet à son équipe de s’envoler au score (2-5 7è). Un petit coup de massue pour les locaux et leur public…

Dans pareille situation, c’est Florian Kongo qui prend les choses en mains et rassure son équipe dans les temps faibles (4-6 9è). Mais voilà, les joueurs de la Soule sont très déterminés et poussent les unionnais à la faute qui se feront sanctionnés par deux fois alors qu’ils ne sont toujours pas si bien que cela dans le jeu. C’est Zorro Montferrand qui sonne la révolte et inscrit trois buts coup sur coup, sur son aile à gauche, en position d’arrière droit par un tir croisé à travers la défense et en contre attaque après interception. Un petit peu d’air pour les locaux alors en infériorité numérique (7-9 15è).

Si Kongo réduit encore l’écart au terme d’une attaque pourtant mal engagée, les frères Khayar, comme souvent remettent l’équipe basque dans la bonne direction. Malgré le but plein de volonté du jeune Sami El Kaid, et un magnifique arrêt du bout du pied de Pierre Rayne sur un 7m, les pyrénéens jouent les coups à fond et s’envolent au score. L’affaire se complique car Florian Montferrand se blesse au doigt sur une action anodine et car les girondins sont globalement en échec (10-14 26è). L’absence de Charlie Lauroua, blessé, est préjudiciable. Mais voilà, depuis le début de saison, les unionnais ont du coeur et profitent de la fin de la première mi-temps et de l’exclusion de deux basques pour reprendre des couleurs (13-15 30è).

La pause ne calmant pas leur ardeur, les bordelais poussent en début de seconde période et recollent au score assez rapidement par Julian Buquet et Florian Montferrand (15-15 32è).

Puis patatra, après une action houleuse, Thomas Castaing, côté bordelais, et Yann le Bigot, côté Tardets vont s’accrocher. Provocation ou pas, mauvaise réaction de Thomas que joue des poings … embrouille générale, mauvais gestes de part et d’autre. Triste spectacle pour le public présent. Belle présence du responsable de sécurité et des dirigeants locaux. Il faudra malgré tout, quelques minutes pour que les joueurs reprennent leur esprit. Disqualification logique des deux protagonistes et reprise du match. Ca jette un froid comme on dit…Difficile de porter un jugement mais surprise pour tout le monde car Thomas est exemplaire et généreux depuis le début de saison.

Les acteurs reprennent le match, c’est tendu mais chacune des équipes fera honneur à son maillot en  ne cédant pas à la tentation du mauvais geste.

Jonathan Bollou inscrit deux buts qui permettent au collectif unionnais de prendre l’avantage pour la première fois du match (17-16 35è). Les équipes se répondent but pour but jusqu'à la 50ème. En tribune, les supporters souffrent mais se réjouissent de ce match à suspens. On retiendra le joli but de Sami bien servi par son pivot Yann et les belles parades de Plagnard dans les cages de Tardets, et premier contre attaquant de son équipe (20-21 45è).

Le temps mort de Xavier porte ses fruits puisque les unionnais infligent un 4-0 salvateur bonifiant les arrêts de Pierre Rayne (25-22 53è). Les locaux vont aborder le money time dans les meilleures conditions. Les basques fidèles à leur valeurs résistent et ne lâchent pas en revenant à deux buts (27-25 56è). Yann Gaudebert sur une défense semble-t-il correcte se fait sortir tout reste possible… Tardets revient à égalité sur un but d’Etchebehere qui relance le match (27 à 27 58è). Tout va se jouer dans les dernières secondes. C’est Julian qui va faire rugir Lalanne en inscrivant un but sur un magistral kung-fu. La balle est entre les mains des locaux qui vont gagner le match mais voilà une passe mal assurée et les basques récupèrent le ballon pour tenter d’arracher le nul. Dans la confusion de cette fin de match, une mauvaise réception, un joueur basque laisse tomber le ballon sur son pied, c’est fait : victoire pour l’Union.

Merci aux deux équipes pour ce match intense, on peut comprendre la déception des basques qui s’inclinent de peu. Pour le dernier match de l’année 2019, l’Union des Girondins de Bordeaux Bastide et du CM Floirac Cenon iront défendre leur première place à Poitiers pour un match qui s’annonce compliqué. Les bordelais renverseront-ils les pronostics ? Les joueurs du Grand Poitiers défaits à Libourne ce week-end seront revanchards, c’est certain….

 

Ch.D

Commentaires

PAGE INSTAGRAM

Rendez-vous sur notre page Instagram !

 

https://www.instagram.com/girondinshandball/?hl=fr

 

STAGE FERNANDEZ 2020