625 354 visites 3 visiteurs

L’Union dit OUI à la Nationale 1

26 mai 2020 - 16:24

La nouvelle est maintenant officielle, la Fédération Française de Handball valide l’accession de l’Union en Nationale 1 pour la prochaine saison.

 

Avant d’expliquer le pourquoi du comment, petit retour en arrière sur la saison 2019-2020 : notre équipe était solidement accrochée à la troisième place avant que crise sanitaire oblige, les instances du Handball prononcent la fin anticipée des championnats amateurs en figeant les classements.

Comme tant d’autres clubs dans bien des sports, l’Union subissait la situation avec les sentiments mêlés de compréhension, de frustration et de résignation. Bien entendu, le sport passait bien après les vraies priorités, la santé de tous et la limitation de la propagation du virus. Pour autant, l’Union se voyait couper dans son élan et avec un calendrier plus favorable et la réception des deux premiers, l’Union conservait des chances de se positionner dans les deux premières places. Ces préoccupations sportives restaient bien secondaires dans cette période inédite que nous vivons tous encore aujourd’hui.

L’annulation de la fin du championnat offrait donc une place à l’échelon supérieur à la réserve de Billère, le leader à l’issue de la 14ème journée. Bien placés au classement des meilleurs seconds, les Griffons Poitevins obtenaient quelques temps plus tard un sésame bien mérité.

 

Mais voilà, le (la) COVID 19 arrive et s’installe et contraint la Fédération à prendre en considération d’autres facteurs : l’absence de descente des deux derniers clubs au classement de la Lidl Starlique et la montée des deux premiers de Proligue conduisant notre championnat élite à passer de 14 à 16 clubs. L’incertitude sur la date de reprise des prochains championnats amène également nos instances à reconfigurer tous les étages du championnat de France de handball.

Aux termes des travaux des commissions concernées, une série de décisions est prise visant principalement à permettre aux championnats 2020-2021 de pouvoir aller jusqu’à leur terme et à limiter les longs déplacements.

 

En voici les grands principes pour la Nationale 1 :

- 60 équipes réparties en 5 poules de 12 dont 1 poule réservée aux clubs ayant obtenu le statut VAP (pouvant accéder à la Proligue);

- Une configuration de championnat avec des options qui seront déterminées en fonction de l’évolution de l’épidémie : 10, 16 ou 22 journées.

- Chaque poule de 12 équipes sera divisée en 2 sous groupes et les 10 premières journées de championnat verront s’affronter les équipes de chacun d’eux en matchs aller et retour. La deuxième phase sera envisagée en fonction de la possibilité de voir les deux sous groupes de la poule se croiser.

 

Un beau travail visant à permettre d’obtenir un classement, des montées et des accessions au terme de la prochaine saison mais qui a vraisemblablement donné quelques maux de tête…

Toutes les options restent ouvertes pour la date d’ouverture du prochain exercice : septembre, octobre, novembre, décembre ou fin janvier. Dans quelles conditions ? En public ou à huit clos, on n’ose pas envisager la seconde alternative….

 

Cette organisation des compétitions est à ce jour validée par le Bureau Directeur et le Conseil d’Administration de la FFHB. De ce fait l’Union des Girondins de Bordeaux Bastide et du Club Municipal Floirac Cenon, troisième de son championnat au moment de la fin précipitée des compétitions, se retrouve donc propulsée en Nationale 1 et c’est bien l’info qui nous intéresse aujourd’hui.

 

Les Présidents de l’Union ont accepté cette opportunité.

 

Réaction de Christian Malichecq Président des Girondins de Bordeaux Bastide Handball Club et co-Président de l’Union : « Cette nouvelle est une belle surprise mais au vu de notre comportement tout au long de la saison, cette promotion n’est pas illégitime et vient récompenser l’investissement des joueurs et du staff même si nous aurions préféré obtenir la montée sur le parquet. Nous prenons cette opportunité comme un beau challenge et nous mettrons tout en œuvre pour nous montrer dignes de la Nationale 1 ».

 

Réaction de Cédric Flous co-Président du Club Municipal Floirac Cenon Handball et co-Président de l’Union :

« Cette décision est le fruit de la reconfiguration des championnats de France, avec une formule new look qui permet d’intégrer de nouvelles équipes, meilleures troisièmes de leur poule.  Nous intégrons la N1 avec satisfaction puisque c’est le projet que nous souhaitions mener à bien et aussi avec la joie de partager cette accession dans le cadre de cette Union, qui était un pari audacieux et dont la naissance a été difficile puisque nous sommes descendus en N3 la première saison. Nous nous réjouissons aujourd’hui :  cette Union sur la rive droite est la formule gagnante. Par ailleurs, cette montée est totalement méritée puisque l’équipe a été très souvent en tête du classement. Elle valide des victoires arrachées contre de bien belles écuries. C’est une bonne chose enfin que le niveau global  du handball masculin en Gironde s’élève, cette dynamique sportive est le préalable pour demain ou après demain à la renaissance d’une équipe de très haut niveau sur la Métropole ».

 

Réaction de Xavier Chaumel, entraîneur de l’Union :

« Je suis content du chemin parcouru par cette Union avec deux montées en 4 ans. La première année a été difficile mais ce n’était pas une grande surprise pour moi, la reconstruction passait par là. Ma plus grande fierté est que nous avons réussi ce parcours essentiellement avec des joueurs formés par nos deux clubs et issus de générations différentes de Flo Kongo jusqu’ à Sami ou Lucas en passant par Arthur. Mais il faut déjà se projeter sur l’avenir et je mesure le travail qui nous attend pour nous installer à ce niveau. Notre collectif doit être complété et étoffé : on le sait à ce niveau, casse et blessures, fatigue vous obligent à doubler voir tripler certains postes. Il faut du gabarit et de la puissance pour être compétitif ou à minima assurer le maintien. Nous ciblons donc quelques recrutements de joueurs qui se reconnaîtront dans notre projet ». 

 

Cette situation inattendue met fin à un cycle de reconstruction et en préfigure un nouveau. Pas vraiment le temps d’apprécier le chemin accompli depuis la création de l’Union qui a tout connu, une descente et deux montées. Ça bouge sur la rive droite ! Il faut déjà penser au vaste chantier qui attend les acteurs de l’Union. A tous les étages, toutes les actions devront converger au plus vite vers un seul et unique objectif : pérenniser le club à ce niveau où il n’y a plus de petites équipes. L’organisation du prochain championnat oblige également à être prêt dès la reprise.

 

En effet, si les portes du plus haut niveau amateur ont été entrouvertes, la FFHB envisage sur les deux prochaines saisons à faire revenir le nombre de clubs de N1 à 50 donc attention au retour de manivelle !!! Turbulences en perspective… il faut en être conscient et prendre les bonnes décisions… Beau challenge en tous les cas pour l’Union avec quelle équipe contre quels adversaires ?… ce sera l’objet d’un prochain article. Allez L’Union, Allez !!!

 

Ch. D

Commentaires

PAGE INSTAGRAM

Rendez-vous sur notre page Instagram !

 

https://www.instagram.com/girondinshandball/?hl=fr

 

STAGE FERNANDEZ 2020